• Le matériel est alléchant et l’histoire est accrocheuse pour les petits et les grands. La lecture est acquise plus rapidement dans le plaisir et dans les chants. Les phonèmes sont travaillés par plusieurs courtes activités motivantes et les évaluations sont précises afin d’avoir une idée exacte des apprentissages de chaque individu. Les enfants ont développé de réelles habiletés à lire et je suis heureuse d’être à la hauteur des capacités des enfants de ma cohorte de 2014 . Éducathèque est très disponible pour accompagner les parents et les enseignants. Succès assuré, les Alphas font saliver, sourire et les enseignantes de l’école St-Joseph ont la satisfaction de bénéficier de la traversée des Alphas sur notre continent ! Merci aux auteurs de ce matériel…

    Roxane Cloutier
    Enseignant(e) du préscolaire
    École Saint-Joseph (Lévis, QC)
  • Et oui, nous adorons la Planète des Alphas dans notre classe de maternelle. Quel plaisir à chaque leçon ! Les garçons comme les filles ont maintenant du plaisir dans l’apprentissage de la lecture. De plus, il y a du progrès à chaque jour ! Je suis étonnée et enfin comblée par ce merveilleux outil pédagogique. Merci mille fois !

    Janie Trudeau
    Enseignant(e) du préscolaire
    École Héritage (Falher, AB)
  • Personnellement, j’utilise les Alphas avec mes élèves en rééducation spécifique du langage écrit. Je parle aussi énormément des Alphas à toutes les classes présco et première année que je peux ! C’est tout simplement un matériel unique, complet et dont nous avions énormément besoin !  Il a jusqu’à maintenant permis à plusieurs élèves d’apprendre enfin à lire et écrire….en plus en passant par le plaisir ! 

    Anick Pelletier
    Orthopédagogue
    Québec (QC)
  • À l’essai depuis octobre, je tenais à souligner que j’ai plusieurs élèves dans ma classe qui sont capables de lire des mots et même des phrases grâce à cette méthode. J’ai laissé tomber complètement mon autre matériel (Raconte-moi) et l’engouement de mes élèves pour les Alphas est incroyable… J’attendais de voir un peu plus tard dans l’année pour me faire une idée précise et je suis loin d’être déçue bien au contraire… Cette méthode plaît aux filles mais également aux garçons et le fait de pouvoir manipuler les personnages favorise grandement l’apprentissage de tous…J’ai vraiment hâte que l’orthopédagogue évalue mes élèves, car moi, ils m’impressionnent !!!

    Nathalie Desbiens
    Enseignant(e) du préscolaire
    École Maria (Alma, QC)
  • Tout d’abord, je dois te dire que j’utilisais La Roue que j’aimais beaucoup (depuis 10 ans) mais avec laquelle je voyais des lacunes que je devais combler.

    La méthode des Alphas est pour moi la continuité du développement de la conscience phonologique de la maternelle. C’est vraiment une méthode ludique et très intéressante. Avec La Roue, j’utilisais les sons dès le début de l’année mais les enfants ne comprenaient pas pourquoi la fusion de deux ou trois lettres faisaient un son… C’était trop rapide et trop nébuleux. Je trouve donc tout à fait normal d’attendre de bien ancrer les chants des Alphas et de faire des mots avec eux avant de complexifier le tout avec des sons. C’est aussi intéressant de voir la transformation des Alphas mais qui se fait en tenant compte de l’affectif des élèves pour les personnages. On ne les délaisse pas, on les voit au travers les lettres qu’ils forment. De plus, j’apprécie énormément le fait que l’on débute par des consonnes longues. C’est tellement plus facile et on peut quand même rapidement fusionner pour lire des syllabes, des mots avec les Alphas vus. Mes élèves ont tout de suite démontré de l’intérêt pour ces petits personnages et l’histoire qui s’y rattache. J’étais étonnée de voir que même mes élèves « forts » embarquaient vraiment à fond eux aussi dans l’aventure. Je suis heureuse de travailler avec mes nouveaux amis les Alphas. Ma collègue également a beaucoup de plaisir et l’orthopédagogue nous a dit: Enfin, une méthode qui prend en compte la conscience phono et qui pourra aider les élèves plus en difficulté !

    Voilà en bref, mes commentaires. Je suis enchantée !

    Julie Bourque
    Enseignant(e) de 1ère année
    École Saint-Édouard (Plessisville, QC)
  • Je travaille  avec des enfants de 1ère, 2e et 3e année ayant un trouble grave du comportement (adaptation scolaire). Tout ce qui touche l’académique est difficile pour eux, car ils se trouvent souvent confrontés à un échec. Je leur ai donc présenté les Alphas en début d’année et ce fut le coup de foudre ! Les deuxième année et même les élèves de troisième année veulent faire les activités.  En fait, non. Ils exigent de participer. Ils ont un plaisir fou, sans même se rendre compte qu’ils travaillent. Ils jouent avec les personnages lorsqu’ils doivent apprendre leurs mots de vocabulaire et même dans les détentes. Les apprentissages se font rapidement puisque leur intérêt est captivé dès le départ. Beau travail à tous pour cet outil ! C’est une très belle découverte pour moi cette année.
    Josianne Leblanc
    Enseignant(e) en adaptation scolaire
    École des Semailles (Blainville, QC)
  • Je suis enseignante de FLE / FLS en appui linguistique dans la seule école française au Costa Rica. Je m’occupe de mettre à niveau des élèves primo-arrivants et des élèves en difficulté. Depuis l’année dernière, mes collègues de CP ont décidé de faire un essai en mettant en place la méthode des Alphas. Deux collègues sur trois ont choisi cette méthode, tandis que la troisième a continué à travailler comme l’année d’avant. J’ai décidé, à mon tour, de renforcer l’apprentissage des sons avec ces personnages merveilleux… Je suis aussitôt tombée amoureuse!

    Sous un regard objectif, je me suis rendue compte de la différence! Les petits, suivant la méthode, ont appris à lire très, très vite, par rapport à ceux qui ne la connaissaient pas. La mise à niveau est devenue pour moi, un travail plus facile grâce aux Alphas!

    Ingrid GÓMEZ
    Enseignante en adaptation scolaire
    École Franco-Costaricienne
    Tres Ríos, Cartago
    Costa Rica
    Amérique centrale

    Ingrid Gómez
    Enseignant(e) de 1ère année
  • C’est ma première année que je travaille avec le matériel de la planète des alphas. J’adore cette méthode ludique et concrète  et qui a un sens pour les élèves. J’aime le conte et ses personnage qui commence la belle aventure de la planète des alphas. Les enfants l’adorent autant que moi. Ils ont appris à lire tellement vite et ils adorent lire les livres ( Mes premières lectures Tome 1 et 2).  Ils se sont attachés aux personnages du conte. Je suis entièrement satisfaite et je pourrais pu m’en passer pour enseigner la lecture aux  enfants. J’adore le matériel qui vient avec comme les ardoises, le cahier d’activité et les gommettes. J’aime aussi les napperons.

    Annie Doiron
    Enseignant(e) de 1ère année
    École Académie Assomption (Bathurst, NB)
  • J’ai découvert la planète des Alphas il y a un an à ma nouvelle école. Les enseignantes du préscolaire utilisaient déjà cette méthode. Le concept m’a tout de suite plu, mais en voyant l’engouement des élèves créé par ces personnages, je n’ai pu que me laisser prendre au jeu moi aussi ! De manière ludique, les enfants apprennent facilement le nom et le sons des lettres. Ils en redemandent ! Quoi de plus motivant !

    Alexandra Marois
    Enseignant(e) du préscolaire
    École Saint-Joseph (Montréal, QC)
  • J’adore les Alphas parce que c’est très amusant  pour moi et mes élèves. On aime les Alphas car ils ont aidés mes élèves à lire et à écrire. Nous faisons de beaux dessins d’eux et une amie a fait un petit livre des Alphas. Tout le monde devrait connaître ces petits personnages. On chante avec eux !!!! Vive la lecture. Les parents aiment aussi !
    Guylaine Thibaudeau
    Enseignant(e) de 1ère année
    École des Pionniers (Port Coquitlam, CB)
  • La Planète des Alphas est un matériel qui permet une excellente acquisition de la conscience phonologique mais de plus, il est construit de manière à ce que la lecture devienne fluide tout en s’assurant que l’élève comprenne ce qu’il lit. Lire pour comprendre et pas seulement lire pour lire. Finalement, ce qui rend ce matériel vraiment inovateur, c’est son côté fantastique. L’imagination et le plaisir sont au rendez-vous ! Bravo !

    Amélie Vallerand
    Orthopédagogue
    École Ste-Marie (Baie-Comeau, QC)
  • Je doutais de la validité scientifique de ce nouveau matériel, mais quand j’ai constaté qu’il était appuyé par la recherche du laboratoire de Psychologie Expérimentale de l’Université libre de Bruxelles, j’étais heureuse et rassurée.
    J’adore que les voyelles et les consonnes longues soient chantées par les petits alphas, c’est ludique et l’imprégnation se fait plus facilement pour les enfants. La démarche est simple, efficace et nous sommes bien guidés tout au long des différentes activités.

    Marie-Lou Caisse
    Orthopédagogue
    École Sainte-Claire (Longueuil, QC)
  • Notre fils Adonis, autiste léger, bloquait complètement sur l’alphabet classique en maternelle. « C’est trop dur maman ! » me répétait-il à chaque tentative….les lettres n’avaient pas de sens pour lui. Heureusement, l’orthophoniste nous a donné pour les vacances une boîte qui contenait toutes les figurines du monde des Alphas. Adonis a tout de suite accroché. Très vite, je me suis dotée de toute la collection afin de travailler à la maison quotidiennement en complément des séances d’orthophonie. Toute la famille s’est mise aux Alphas, ce qui a d’ailleurs permis au petit frère d’Adonis d’apprendre plus vite que prévu à lire aussi !
    Aujourd’hui Adonis lit parfaitement et nous avons conservé les affiches de ces joyeux personnages sur les murs !

    Barbara Tetelain
    Parent
    Rouen (France)

Témoignages

Soumettez votre témoignage